Les travaux de rénovation

La restauration de l'église – décembre 2020

 

La cloche du campanile, toute de sainte fraicheur, est arrivée à Arlon, venant de Strasbourg, le 12 décembre.

Le 13 décembre, elle a été hissée dans sa niche définitive, se situant dans l'élément 2 de la charpente de la flèche de croisée. Le même jour, le troisième élément de la charpente de la flèche, de 8 mètres de haut et de 7,5 tonnes , a été posé sur l'élément 2. Il reste à poser le 4ème et dernier élément de la flèche  ce qui sera effectué en janvier prochain, après achèvement de l'échafaudage. Ce 4ème élément sera surmonté de la grande croix d'origine qui aura été redorée à l'identique.

La charpente de la flèche fait penser à une belle dame du XVIIIème siècle portant panier pas encore revêtu de sa belle robe ! La belle robe, ourlée de voliges, sera de plomb, garnie de griffons (photo 5) et de fleurons du même métal. Ce travail ne pourra être exécuté que lorsque la température extérieure sera d'au moins de 12 degrés, le plomb ne pouvant être travaillé à température moindre.

Lorsque tout cela sera terminé, la cloche recevra son installation électrique et elle pourra chanter son bonheur. Pour plusieurs mois encore elle aura l'insigne privilège d'être la seule cloche de Saint-Martin à sonner les heures !

Quasimodo