EGLISE-SAINT-MARTIN-A-ARLON-03102020_235
EGLISE-SAINT-MARTIN-A-ARLON-03102020_235

press to zoom
st martin paques 2016
st martin paques 2016

press to zoom

press to zoom
EGLISE-SAINT-MARTIN-A-ARLON-03102020_235
EGLISE-SAINT-MARTIN-A-ARLON-03102020_235

press to zoom
1/20

Questionnaire: L’Église est notre maison, à nous de la faire vivre ! Partageons nos talents !
Au nom du secteur pastoral d'Arlon, je vous invite à cliquer sur ce bouton      pour remplir ce questionnaire. MERCI ! 

Veuillez cliquer sur ce logo pour voir toutes les vidéos de l'unité pastorale du secteur d'Arlon

Mot de la semaine

Pédagogue de l’espérance

Les épreuves de ces derniers mois nous feraient suspecter la nature d’être la cause de tous nos maux. Alors, contemplons le rythme des saisons. Et paisiblement, la nature nous répondra, en fine pédagogue de l’espérance, que la vie triomphe toujours.

C’est ainsi que notre responsabilité nous est rappelée. Que faisons-nous de cette belle Création ? Et si l’expérience de notre vulnérabilité nous invitait à reconsidérer la place et le rôle de l’être humain dans son environnement. Si, avec humilité, nous renoncions à exploiter et à maîtriser pour prendre soin, non seulement de nous-mêmes et des autres, mais aussi de la Terre qui est notre hôte.

« Le Seigneur Dieu prit l’homme et le conduisit dans le jardin d’Éden pour qu’il le travaille et le garde. » Gn 2, 15

Abbé Pascal ROGER

Mot du Pape François

Voici avant tout qui servir: ceux qui ont besoin de recevoir et n'ont rien à rendre. En accueillant celui qui est à la marge nous accueillons Jésus, parce qu'Il est là. Dans le petit, dans le pauvre que nous servons, nous recevons nous aussi l'étreinte de Dieu.

 

 

S’étant assis, Jésus appela les Douze et leur dit : « Si quelqu’un veut être le premier, qu’il soit le dernier de tous et le serviteur de tous. »

Mc 9, 35

Parole du jour

 Homélie du 25è dimanche du temps ordinaire B

A force d’entendre les médias parler de souffrance et de mort, nous pourrions être blasés, incapables de nous émouvoir de l’acte le plus beau ou des attitudes les plus viles. Pourtant, la colère gronde lorsque l’on porte atteinte à un enfant. Les voix s’élèvent et réclament justice.

 

L’enfant est, par excellence, l’être fragile, dépendant, influençable, crédule. Par nature, il fait confiance à l’adulte et ce lui est nécessaire pour son éducation. Dès lors, toute atteinte à l’enfant est particulièrement révoltante.

7 sacrements