Formation Sud-Luxembourg  Année 2017- 2018

Révoltés d'hier au nom de l'Évangile, souffles pour aujourd'hui en des temps d'incertitude ?

Par Monsieur Jean Pirotte, Historien, Professeur émérite à l'Université Catholique de Louvain

L'année 2017 sera marquée dans le monde chrétien par la commémoration des 500 ans de la Réformation, inaugurée le 31 octobre 1517 par l'affichage public en Allemagne des 95 thèses de Luther. Cette révolte d'un moine allemand contre l'ordre établi nous amène à nous poser la question : les rebelles au nom de l'Évangile qui ont jalonné notre histoire ont-ils encore des choses à nous apporter ?

Contestataires au nom de l'Évangile et prophètes d'hier, comment se sont-ils situés face aux angoisses de leur temps ? Nous traversons une époque de mutations. Un vieux monde s'effrite et le nouveau peine à éclore. Nous vivons dans un climat d'insécurité qui génère de l'angoisse. Cette situation de fin d'un monde n'est pas neuve : beaucoup l'ont affrontée avant nous à la charnière de deux époques. Comment ont-ils réagi dans des situations de déstabilisation, aux heures où se redessinait un monde nouveau ? Leurs refus, leurs prémonitions peuvent-elles inspirer les chrétiens dans un aujourd'hui incertain ?

Lire la suite...
Prière universelle du dimanche 12 mars 2017 PDF Imprimer Email
Mot de la semaine

Le calendrier fait décidément bien les choses.  Voilà que la liturgie nous parle de transfiguration à l'heure où jaillissent, d'une nature qui nous semblait presque morte, les prémices d'une vie nouvelle, nous rappelant ainsi que rien n'est jamais définitivement perdu malgré les apparences.  Ces petites touches, ici et là, sont un avant-goût des couleurs éclatantes qui nous attendent plus loin dans la saison.

Telle est la transfiguration décrite dans les textes : l'annonce d'un événement bien plus grand qui nous dépasse.  Un don d'amour jamais inégalé jusqu'à ce jour dont le dénouement est tel, qu'aucun mot n'est suffisamment fort pour le décrire.

La résurrection ne se dit pas : elle se vit dans la foi !

Tout homme, aussi démuni soit-il, quel que soit son parcours de vie, est et reste précieux aux yeux de Dieu.

Alors prions pour que nos yeux voient, chez notre voisin, non pas un illustre inconnu, mais reconnaissent en lui un frère en humanité porteur, acteur et témoin, lui aussi, de l'Amour divin.