Le futur vitrail de l'église St-Martin à Arlon: une trace pour l'avenir

En 2014, l'église Saint-Martin d'Arlon fêtait ses cent ans. Parmi les projets retenus pour célébrer l'anniversaire: celui d'un nouveau vitrail sur le thème du ''Matin de Pâques''. Si la réalisation est toujours en cours, une première partie de l'œuvre a déjà été installée récemment. Etienne Tribolet, maître-verrier, poursuit le travail ''pour la communauté présente et à venir''.

Les premiers contacts entre l'abbé Jean-Marie Jadot et Etienne Tribolet - maître-verrier à Honnay, près de Beauraing - remontent à 2007. À l'époque, le doyen d'Arlon et le comité de sauvegarde de l'église Saint-Martin réfléchissaient aux possibilités de commémorer le centenaire de l'édifice. En déc

idant de remplacer le vitrail blanc situé au-dessus de l'entrée principale, les responsables de la paroisse faisaient le choix non seulement d'enrichir le patrimoine culturel de leur église mais également de laisser aux générations futures une trace du siècle en cours.
Etienne Tribolet (photo) est une personnalité bien connue dans le monde du vitrail. Il compte à son actif de nombreuses réalisations: la verrière de la pro-cathédrale  anglicane de Bruxelles, les vitraux du chœur de l'église Saint-Sébastien d'Annapes de Villeneuve d'Ascq (diocèse de Lille), ceux de la brasserie de l'abbaye Saint-Rémy de Rochefort, de l'église Saint-Materne d'Anthée ou encore de l'église Saints-Pierre-et-Paul de Thy-le-Château. Autant de références qui ont conduit la paroisse Saint-Martin à lui confier, elle aussi, son ambitieux projet.

''Matin de Pâques'', thème du nouveau vitrail

lire la suite

Les cloches



Les cloches d'aujourd'hui PDF Imprimer Email
Les cloches

Le clocher possède un jeu de six cloches d'un ensemble assez harmonieux.

Il est bon de rappeler leur petite histoire.

Trois cloches de l'ancienne église Saint-Martin dédiées à Notre-Dame du Rosaire, à saint Martin et à saint Adrien, consacrées le 10 octobre 1848 furent transférées au clocher de l'église actuelle en 1925 seulement.

Une nouvelle cloche dédiée à la Très Saint Trinité provenant de la fonderie Michaux de Louvain, d'un poids de 2150 kg, diamètre d'un mètre 50, donnant le do dièse grave fut bénie le 22 mars 1925 par M. le chanoine Knepper, ancien doyen d'Arlon.

Toutes furent prises par les Allemands à la dernière guerre et brisée sur place.

Lire la suite...
 
Les Cloches de la nouvelle Eglise PDF Imprimer Email
Les cloches

(Article publié avant la deuxième guerre mondiale)

Les deux nouvelles cloches furent fondues par Omer Michaux de Louvain.

  • L'une, fournie en 1925, mesure 1 m 45 de hauteur et 1 m 50 de diamètre ; elle pèse 2150 kg et donne la note do dièse grave avec 280 vibrations à la seconde.
  • L'autre, livrée en février 1926, pèse 170 kg et donne la note mi supérieur ; elle ne porte ni inscription ni ornement spécial.
Lire la suite...
 
Les Cloches de l'ancienne église PDF Imprimer Email
Les cloches

(Article publié avant la deuxième guerre mondiale)

Les anciennes cloches, transférées de la nouvelle église pendant la semaine du 22 au 29 mars 1925, datent de 1846.

Lire la suite...