La maltraitance des seniors, deux conférences de la pastorale familiale

Chaque année, la pastorale familiale diocésaine organise deux conférences: une en province de Namur et une en province de Luxembourg. Le thème est choisi en fonction de l'actualité, des préoccupations des uns et des autres... Pour cette édition, ce sont les seniors qui sont au centre du débat et plus particulièrement les maltraitances dont ils sont régulièrement l'objet.

Pour cette édition, les membres de la pastorale familiale ont donc choisi de s'intéresser plus spécifiquement aux seniors. Partant du principe que l'espérance de vie de la population augmente régulièrement. Et c'est tant mieux. Pour autant que ce vieillissement se passe dans les meilleures conditions. Malheureusement, l'actualité est régulièrement là pour soulever des problèmes. D'où le thème de ces deux conférences: ''La vieillesse maltraitée... tous concernés à plus ou moins long terme, aujourd'hui ou demain !''


Dominique Langhendries, directeur de ''Respect-Senior'' est le conférencier invité. Spécialiste du sujet, il travaille au sein de l'Agence Wallonne de lutte contre la maltraitance des aînés. Maltraitance qui se décline de plusieurs manières: elle est psychologique, financière... On parle aussi de négligence. Maltraitance qui a pour cadre le domicile comme l'institution où la personne réside.


Des conférences qui auront lieu le mardi 24 avril, à 20h, à Namur, à l'Henallux, auditoire MMB, rue Loiseau, 39.

Pour le Luxembourg, le rendez-vous est programmé pour le jeudi 3 mai, toujours à 20h, à l'INDA, rue Joseph Netzer, 21.


Infos : 081/22.23.07 - info@pastoralefamiliale-namlux.be

Les cloches



Les cloches d'aujourd'hui PDF Imprimer Email
Les cloches

Le clocher possède un jeu de six cloches d'un ensemble assez harmonieux.

Il est bon de rappeler leur petite histoire.

Trois cloches de l'ancienne église Saint-Martin dédiées à Notre-Dame du Rosaire, à saint Martin et à saint Adrien, consacrées le 10 octobre 1848 furent transférées au clocher de l'église actuelle en 1925 seulement.

Une nouvelle cloche dédiée à la Très Saint Trinité provenant de la fonderie Michaux de Louvain, d'un poids de 2150 kg, diamètre d'un mètre 50, donnant le do dièse grave fut bénie le 22 mars 1925 par M. le chanoine Knepper, ancien doyen d'Arlon.

Toutes furent prises par les Allemands à la dernière guerre et brisée sur place.

Lire la suite...
 
Les Cloches de la nouvelle Eglise PDF Imprimer Email
Les cloches

(Article publié avant la deuxième guerre mondiale)

Les deux nouvelles cloches furent fondues par Omer Michaux de Louvain.

  • L'une, fournie en 1925, mesure 1 m 45 de hauteur et 1 m 50 de diamètre ; elle pèse 2150 kg et donne la note do dièse grave avec 280 vibrations à la seconde.
  • L'autre, livrée en février 1926, pèse 170 kg et donne la note mi supérieur ; elle ne porte ni inscription ni ornement spécial.
Lire la suite...
 
Les Cloches de l'ancienne église PDF Imprimer Email
Les cloches

(Article publié avant la deuxième guerre mondiale)

Les anciennes cloches, transférées de la nouvelle église pendant la semaine du 22 au 29 mars 1925, datent de 1846.

Lire la suite...