En route pour les bas-côtés N-E

Le montage des échafaudages de cette 2e phase est en cours et va se terminer. Le parapluie va être monté.

Pendant ce temps, les terrassements autour des murs des caves et des bas-côtés de la sacristie ont été réalisés. L'exécution de ce travail a été délicate et a requis tous les calculs de stabilité nécessaires ainsi que le plus grand soin dans les procédures de terrassement. Une membrane de protection a été posée le long des maçonneries enterrées. La disposition des chambres de visite a été revue. Une ancienne chambre a pu être récupérée et une nouvelle a été installée. Les tuyaux de descente d'eau sont refaits à neuf. Les terrassements vont être comblés. Enfin une nouvelle pelouse va être semée.

Le grand nettoyage des façades a commencé. Le tailleur de pierres est venu voir l'étendue de son travail, les différents corps de métier passent. Tout se met  en mouvement.

Bientôt les vacances  et un repos bien mérité.

Le nouveau vitrail est presque terminé. Vous pouvez en voir de magnifiques photos prises par Jean-Marie Merjeai sur la page facebook de la paroisse

DIMANCHE 3 SEPTEMBRE à 15h : Inauguration du Nouveau Vitrail.
A 11h : messe de rentrée paroissiale
suivie du verre de l'amitié.


Intérieur de l'église PDF Imprimer Email
L'église Saint Martin
L'intérieur de l'église forme une croix latine à chevet plat. Les dimensions sont impressionnantes : 68.80 m en longueur, 35 m en largeur du transept, 23 m en hauteur sous la clef de voûte.

L'élévation intérieure de la nef est à trois étages avec grandes arcades. Aux colonnes d'angle du transept, on voit des sculptures rappelant les figures symboliques des quatre évangélistes (ange, bœoeuf, lion, aigle).

Le jubé, qui supporte les grandes orgues, est soutenu par un arc surmonté d'une balustrade avec au centre un haut-relief du roi David jouant de la harpe et en contrebas des anges musiciens.

La chaire à prêcher est en marbre gris, elle est l'œoeuvre du sculpteur Durieu de Tournai (1936).

La verrière du chevet a été réalisée par le maître verrier Ladon de Gand. On y distingue une grande rosace de 8 m de diamètre et une grande baie vitrée à trois ogives.