Nous avons le plaisir de vous communiquer le lien vers la vidéo du spectacle « En Chemin » à l'église Saint-Martin sur YouTube (version complète - 1h10)
Deuxième expertise anthropologique PDF Imprimer Email
Le Tombeau d'Ermesinde

La datation au carbone 14, puis l'étude anthropologique de 1998 effectuée par Agnès Malvez a permis de confirmer qu'il s'agit très probablement de la comtesse Ermesinde.

Le 14 septembre 1997 à Clairefontaine, les archéologues, Agnès Malvez et Philippe Mignot commentent l'analyse des ossements d'Ermesinde:

"Il s'agit bien d'un squelette de femme (bassin court et large), le crâne est de petite taille avec un front droit et des arcades sourcilières peu marquées, la mâchoire est petite et plutôt arrondie.
Le bassin marque des signes de plusieurs grossesses (Ermesinde a eu plusieurs enfants).
L'âge du décès (structures crâniennes) est entre 45 et 65 ans (Ermesinde est décédée à l'âge de 61 ans).
La personne devait mesurer environ 1,70 m et est de corpulence plutôt fine (d'après les textes, Ermesinde était grande et élancée).

L'analyse au carbone 14 situe l'origine des os entre 890 et 1260 (Ermesinde est décédée en 1247).
Nous pouvons donc en conclure qu'il s'agit très certainement des restes d'Ermesinde. "