Le lifting de l'église Saint-Martin

« L'église Saint-Martin d'Arlon est un des plus beaux monuments néo-gothiques d'Europe » selon Monsieur Christophe BOTTINEAU, architecte en chef des Monuments historiques de France, désigné, avec son confrère l'architecte Jacques DAVIN, d'Arlon, pour la restauration de ce magnifique édifice.

Pratiquement tous les arlonais et leurs visiteurs sont intrigués par l'importance des échafaudages qui corsètent l'église Saint-Martin, et la durée de leur installation.

Pour rappel, la construction de cette église a débuté en 1907 et s'est achevée en 1914. Elle est donc plus que centenaire et a subi les affres de la guerre (double explosion du pont de Schoppach, vol de toutes les cloches) et de réparations mal réalisées. Les pierres qui la constituent ont pris de l'âge et certaines d'entre elles s'effritent, se décèlent et risquent de tomber. C'est particulièrement le cas de la tour et de sa flèche (97 mètres de hauteur, soit la plus haute de la Région wallonne) et de la flèche de croisée (appelée habituellement campanile).


Lire la suite...
Fondation de l'abbaye PDF Imprimer Email
L'abbaye cicsercienne
Nombreux sont les chercheurs qui se sont penché sur les premières années de l'abbaye de Clairefontaine! Bien des aspects restent à étudier au point de vue fondation de l'abbaye, mais Ermesinde peut être considérée dans une certaine mesure comme étant la fondatrice de l'abbaye et son fils "Henri le Blondel" comme son constructeur.

Il faut dater la fondation de l'abbaye entre la date de décès d'Ermesinde (février 1247) et la date de la première mention de l'abbaye dans un acte officiel (septembre 1250).

Ce dont nous sommes certain, c'est que l'abbaye de Clairefontaine a été choisie pour devenir la nécropole comtale pendant près d'un siècle à l'instar de saint Denis pour les rois de France.