Dimanche 26 mars à la fin de la messe d'11h,
nous avons remercié Rita De Wachter pour ses 22 années de service
en tant que sacristine de St-Martin.

Nous sommes à la mi-carême : le dimanche de la « laetare » ! En français : « Réjouissez-vous ! ».

Chère Rita, l'anniversaire que tu as vécu mardi dernier t'a fait franchir le pas d'une nouvelle étape de ta vie : remettre ton tablier de service à St-Martin et commencer ta retraite !

Plus de vingt ans de travail et d'amitié vécus ensemble ! C'est avec émotion et un gros pincement de cœur que je te dis « merci Rita ! » à l'heure où tu passes la main comme sacristine de St-Martin à Olga et à Claudine. Enfin, tu vas pouvoir te reposer un peu ! Mais tu vas nous manquer avec tout le dynamisme et la compétence que tu as déployés dans ta fonction... tout autant pour entretenir notre belle église que pour la décorer, y chanter les mariages et les enterrements et d'abord en faire un lieu d'accueil !  Ils sont nombreux ceux qui ont été boire une tasse de café à la sacristie !

Tout ce que tu as rayonné durant 22 ans a largement contribué au dynamisme de notre chère communauté de St-Martin ! Toi aussi, à ta façon, tu as partagé ton manteau !

Encore merci... et bonne retraite toujours active dans le bénévolat... particulièrement à St-Martin où je ne doute pas qu'Olga et Claudine seront toujours heureuses de te voir venir les épauler !

Ce merci, je te le dis du fond du cœur au nom de toute notre chère communauté et particulièrement de notre nouveau doyen Wenceslas !

Pour que tu ne te sentes pas seule à l'heure de la retraite, je signe « Ton vieux doyen Jean-Marie » !


Les chants du centenaire PDF Imprimer Email
Jubilé 1914-2014

LES TROIS EGLISES

Paroles : Claude LAMBRECHTS
Musique : Vincent HUBERT


Pendant plus de dix siècles, l'église première se dressait près des thermes et du vieux cimetière

Elle traversa les époques, catastrophes et guerres et jusqu'au 16e siècle, abrita les prières.

La deuxième église dans les remparts militaires fut bientôt trop modeste pour le chef-lieu prospère.

Les édiles et notables alors proposèrent d'ériger pour la ville une tour altière.

« Quittons le centre-ville, on a besoin d'air ». Le plateau Schentzy fut proposé par Netzer.

Polémique et conseil de fabrique en colère. Enfin 1907 scella la première pierre.

D'un souhait royal d'histoire est sans commentaire.

La cathédrale arlonaise se voulait prospère pour le voyageur rompu et pour tous nos frères.

Et soyons tous fiers d'en fêter la jubilaire.

L'EGLISE SAINT-MARTIN

Paroles : Claude LAMBRECHTS
Musique : Vincent HUBERT
Comme un phare sur l'océan citadin, elle me rassure la Tour de Saint-Martin.
Dès que je l'aperçois à l'horizon, je sens en moi résonner sa chanson.

1. Laissez-moi vous décrire les murs extérieurs.

De style néo-gothique, l'édifice est construit en grès de Larochette, une pierre du pays.

Son grand portail raconte la vie de Saint-Martin ; la statuaire alentour, celle des autres saints.

Un siècle l'a parée d'un voile de noirceur.

2. A l'intérieur, imprégnez-vous de l'atmosphère.

Les rosace et vitraux subliment la lumière, le vaisseau, les transepts conduisent à l'autel.

Fermez les yeux pour approcher l'Eternel. Les peintures et statues témoignent de la Foi.

En ces lieux, le silence fait entendre vos voix.

3. Lorsque le ciel bleu et les cerisiers en fleur

parent les vieilles pierres d'une beauté supérieure, je sens pour cette église, se serrer mon cœur.

C'est un peu ma maison et celle du Seigneur.

Aujourd'hui, elle a cent ans, soignons ses blessures pour que longtemps encore, sa majesté perdure.

LES PIERRES

Paroles : Monique PERSOONS      Musique : Vincent HUBERT


Premières pierres enfouies modestes, pierres de fondation.

Stables, solides, base de tout, souterraine mission.

Pierres montées, pesants fardeaux, banales d'apparence.

Murs élevés, au fil des ans, étayés de patience.

Pierres arrondies, calculs savants pour dresser les piliers.

Exploits de force, portant les voûtes et la face aérée.

Pierres taillées, sur les portails au regard des fidèles.

Pierres sculptées, vies de saints remarquables modèles.

Pierre angulaire non rejetée,
trésor des bâtisseurs.

Union des murs, soutien sans faille, symbole pour les cœurs.

Claveau taillé, maintien des arcs, équilibre éternel.

Clé de voûte, pierre finale dirigée vers le ciel.

Pierre d'Eglise, église humaine, église de Martin.

Famille de Dieu, garde en ses murs une place pour chacun.

Tu es pierre et sur cette pierre, je bâtirai mon Royaume.


FORTERESSE

Paroles : Claude LAMBRECHTS Musique : Vincent HUBERT Trompette : Didier WEINS

Forteresse de notre Foi,

asile pieux depuis cent ans.

La Communauté des croyants chante pour toi dans la joie.

1. Qu'est-ce que Saint-Martin aujourd'hui ?

Des rendez-vous dominicaux,en prière, en polyphonie
où chacun trouve ce qu'il faut et vient puiser son énergie.

2. Qu'est-ce que Saint-Martin aujourd'hui ?

Plusieurs projets originaux, œcuméniques ou solidaires, liturgiques, théâtraux,
et parfois on y boit un verre.

3. Qu'est-ce que Saint-Martin aujourd'hui ?

Un doyen grand fédérateur et des animateurs laïcs,
des passagers visiteurs et des fidèles dynamiques.

4. Qu'est-ce que Saint-Martin aujourd'hui ?

Une église qui a cent ans, une grande famille et des amis,
un lieu de joie ou de larmes, un doux foyer tout simplement.