Parking autour de St-Martin

La zone bleue a été étendue tout autour de l'église, rue du Transept et rue J. Koch. N'oubliez pas de mettre votre disque de stationnement !


Homélie du dimanche 10 Novembre 2019 ,Fête de Saint-Martin. PDF Imprimer Email
Année 2019

L'extrait du livre du prophète Michée rappelle au peuple d'Israël sa vocation première. Rien d'autre que de rechercher la justice, de faire ce qui est droit, d'aimer la bonté et de marcher humblement avec son Dieu. C'est la seule Bonne Nouvelle que le Seigneur lui rappelle, c'est sa sagesse qu'il lui lègue. Accueillir, écouter et vivre de cette sagesse, c'est accueillir, écouter et vivre de Dieu. Se laisser guider par Dieu lui-même et ajuster sa volonté à celle de Dieu. Autrement dit, c'est vivre dans la vérité, l'amour et la foi en Dieu; mais c'est aussi découvrir et s'émerveiller de toutes les bontés du Seigneur en nous, dans le monde et chez les autres.

Quand nous prenons conscience et faisons confiance à cette petite voix intérieure qui nous pousse à vivre ainsi, nous laissons s'ouvrir à nous la voie de la sagesse et nous faisons grandir  une foi lucide et concrète qui nous donne d'ajuster notre vie, notre comportement et nos actes à ce que Dieu attend de nous. Nous vivons continuellement en écoutant cette intuition première et profonde que Dieu a enfouie en nous. Une intuition comme celle qui a conduit le jeune soldat Martin à partager son manteau avec un pauvre et à prendre soin de lui. Disons, une voix intérieure qui l'a guidé vers son semblable, vers une dignité à respecter et à prendre soin, au-delà de son apparence et de sa misère. Martin a d'abord été poussé par cette voix pour oser s'intéresser à ce pauvre, avant de rencontrer Dieu présent en lui.

La voix intérieure, c'est la voix de l'écoute de Dieu, la voix de la foi et de la confiance en l'homme et en Dieu. Elle nous pousse à aider et à respecter tout être humain, toute créature...Elle nous invite à faire attention aux pauvres, aux démunis, aux blessés de la vie, à éviter d'écraser le faible, le plus petit. Elle nous fait comprendre que le Dieu que nous prions et cherchons n'est pas caché dans les nuages, il ne nous est pas inaccessible, il est parmi nous et nous rejoint dans notre vie quotidienne. L'accueillir, l'écouter et vivre selon sa volonté nous permettent d'obtenir de lui la capacité d'aimer, d'accueillir sans mesure, d'élargir son cœur aux dimensions humaines.

Martin est parti sûrement de cette écoute profonde, de cette présence intérieure qui l'a poussé et guidé à accueillir et servir Dieu en chacun de ses frères et sœurs, pour finalement devenir ce grand saint très populaire, ce grand témoin de la foi...honoré et invoqué partout dans le monde, dont plus de cinq cents édifices lui sont dédiés. Puisse son exemple nous inspirer et nous encourager dans notre foi et nos pratiques ; et puisse-t-il prier nous tous, pour tous les soldats, surtout ceux qui sont dans des combats, les agents de la sécurité, en la veille de la commémoration de l'Armistice, pour que tous nous vivions à l'écoute de cette sagesse divine enfouie en nous, qui nous donne soif de vivre dans la paix, la justice et l'unité.


Doyen Wenceslals MUNGIMUR.