L'asbl AMANOCLAIR possède son site Web : http://www.clairefontaine-arlon.be

(Mis à jour pour la réservation de salles)

Lire la suite...
Mot de la semaine PDF Imprimer Email

Qu'est-ce qui nous fait courrir ?

Qu'est-ce qui nourrit nos vies ?

Les foules qui courraient après Jésus voulaient du pain en abondance ...

Jésus nous invite à rechercher le vrai pain, le pain de Vie.

Lui seul est la Source, le Pain de Vie, celui qui se donne et se rend intime à nous-mêmes.

Accueillons donc son amitié profonde, sa présence dans nos coeurs.

Bonne semaine !

Karine

 
Territorialement parlant, la paroisse Saint-Martin (square Albert 1er à ARLON ) représente plus de 9.000 habitants et possède encore 2 autres lieux de culte : la chapelle Saint-Bernard (quartier du Galgenberg à Arlon) et l'église Notre Dame de la Paix (Viville).
La vocation nouvelle d’Arlon comme ville dortoir francophone de Luxembourg a attiré bien des populations. Ceci n’est pas sans influence sur les lieux de culte d’Arlon, de Saint-Martin en particulier qui, chaque dimanche, attire des chrétiens pratiquants bien au-delà des frontières territoriales de la paroisse. Les mouvements de jeunesse, tout comme les écoles, subissent la même attraction.

Tout ceci est un appel à un nouveau dynamisme :

* De présence au monde,
* D’approfondissement spirituel,
* D’engagement évangélique,
* De célébrations qui font vivre,
* D’une participation concertée entre prêtres et laïcs,
* D’un encouragement de nouveaux engagements en vue de relever de nouveaux défis.

Abbé Jean-Marie Jadot
Doyen de Saint-Martin
 
Homélie du 2 août 2015 PDF Imprimer Email

18e dimanche B

1e Lecture : Exode (16, 2-4. 12-15)
2e Lecture : Éphésiens (4, 17. 20-24)
Évangile : Jean (6, 24-35)

Dimanche dernier, rappelez-vous, nous avons entendu, dans l'Évangile de Jean, le récit de la multiplication des pains - signe avant-coureur de l'eucharistie - qui se prolongent aujourd'hui par cette réflexion quelque peu amère de Jésus adressée à la foule qui court après lui : « Vous me cherchez, non parce que vous avez vu des signes mais parce que vous avez mangé du pain à satiété. »

Jésus lui-même nous invite à faire le saut de la foi pour passer de la satisfactions des besoins matériels au désir et à la soif de biens spirituels, en fait : la rencontre de Dieu lui-même. Oui, voilà tout le sens de cette longue méditation qui va se poursuivre trois dimanches : Jésus veut raviver en nous un autre désir, plus grand et plus essentiel que nos petits désirs quotidiens : le désir et la faim du Pain de la Vraie Vie qui n'est rien d'autre que la Vie de Dieu proposée à l'homme.

LAST_UPDATED2
Lire la suite...