Depuis la date du 20 janvier 2016, différents membres de notre doyenné ont décidé de se mettre autour d'une table pour parler de l'avenir de notre Église locale et de nos paroisses. Cela, face aux changements majeurs que nous vivons au sein de notre société et de notre Église. Parce que non seulement nous vivons dans ce monde, mais aussi et surtout parce que le message de l'Église, la bonne Nouvelle de Jésus s'adresse à notre monde d'aujourd'hui, tel qu'il évolue avec ses mentalités, ses mutations et ses évolutions...

Autour de la table, il a été question de nous interroger, d'échanger et de chercher comment avancer, comment discerner et annoncer la présence de Dieu dans ce monde qui lui appartient en même temps qu'il nous appartient aussi. C'est la question qui a été confiée à un petit comité de réflexion qui, lui, s'est déjà réuni à trois reprises, le 05 avril, le 19 mai et le 09 juin, pour en débattre. Constats d'ouverture de pistes de réflexion ou de propositions ont constitué le travail le travail de ce petit comité.  Des constats, des réflexions et des propositions qui seront soumis  à l'assemblée de tout le doyenné.

Aussi  proposons-nous de convoquer une assemblée plus large, pour le mercredi  14 septembre 2016, à la salle St Hubert à Fouches pour présenter à l'ensemble de tout le doyenné les fruits ou les pistes de nos réflexions. Tout en vous invitant à noter la date dans vos agendas, nous vous rappelons que la présence de chacun est vivement souhaitée, étant donné l'importance des enjeux et de la question.


mot de la semaine PDF Imprimer Email

À en croire Jésus,
le "sans-gêne" qui a l'audace d'importuner son ami serait plutôt bien vu...
Dieu ne connaît pas cette idée d'être dérangé ou importuné.
Donc, pas de soucis pour oser frapper à la porte,
de jour comme de nuit...

"Apprends-nous à prier" demandent les apôtres à Jésus.
Il leur donne alors deux réponses :
il les invitent à prier le Notre Père
et ne pas craindre d'être "sans-gêne"
et avoir l'audace de persévérer dans la demande.

Osez ! Frappez à la porte, de jour comme de nuit !

Dieu se réjouit d'avoir des amis importuns !


Bonne semaine !


Catherine (inspirée par un frère prémontré de l'Abbaye Saint-Martin de Mondaye dans Panorama)

 
Territorialement parlant, la paroisse Saint-Martin (square Albert 1er à ARLON ) représente plus de 9.000 habitants et possède encore 2 autres lieux de culte : la chapelle Saint-Bernard (quartier du Galgenberg à Arlon) et l'église Notre Dame de la Paix (Viville).
La vocation nouvelle d’Arlon comme ville dortoir francophone de Luxembourg a attiré bien des populations. Ceci n’est pas sans influence sur les lieux de culte d’Arlon, de Saint-Martin en particulier qui, chaque dimanche, attire des chrétiens pratiquants bien au-delà des frontières territoriales de la paroisse. Les mouvements de jeunesse, tout comme les écoles, subissent la même attraction.

Tout ceci est un appel à un nouveau dynamisme :

* De présence au monde,
* D’approfondissement spirituel,
* D’engagement évangélique,
* De célébrations qui font vivre,
* D’une participation concertée entre prêtres et laïcs,
* D’un encouragement de nouveaux engagements en vue de relever de nouveaux défis.

Abbé Jean-Marie Jadot
Doyen de Saint-Martin
 
Homélie du dimanche 24 juillet 2016 PDF Imprimer Email

« Seigneur, apprends-nous à prier ! »

Pourquoi les disciples devaient-ils poser cette question à Jésus en lui demandant de leur apprendre à prier ? Et pourquoi Jésus doit-il commencer par leur apprendre à prier le Père ? Pourtant, on ne peut pas dire qu'ils ne priaient pas, suivant leur tradition! Et on ne peut pas dire, non plus, qu'ils ne savaient pas s'adresser à Dieu dans leurs prières en le considérant comme Père !

Lire la suite...